Chapitre 1: Prémices

Journal de Bord Commun

Haven-Jane CF01 : Rapport d’activités

Hier soir, tous mes frères et toutes mes soeurs manquaient à l’appel.

Longtemps, je les ai attendu à Steel Canyon, mais personne n’est venu.

Je ne suis pas partie en mission solo. J’ai nettoyé les rues aux alentours et je suis rentrée à la base de la Clone Factory Inc. Les locaux sont vides, comme abandonnés.
J’ignore ce qui ce passe.

En voulant valider mon rapport d’activité, j’ai ouvert un fichier caché.
Ce que j’y lis me perturbe au plus haut point.
Pour faire court, il n’existe plus  aucun exemplaire du modèle  Haven-Jane. Ils ont tous été détruits. Leurs structures neuronales étaient trop instables. L’énergie puisée dans l’Outremonde serait à l’origine du problème.

Si il n’existe aucun exemplaire d’Haven-Jane, qui suis-je? Ou que suis-je?

Quelqu’un, quelque part doit avoir les réponses.
J’ai voulu sortir Titanium-Jim-CF01 de sa capsule de cryogénisation, mais dedans je n’ai trouvé qu’un réplica sans âme.
Où se trouve le véritable Titanium-Jim?
C’est lui qui m’a emmenée à Parangon City. Il faut que je sache pourquoi je n’ai pas de souvenirs d’avant…

Je pars à sa recherche vers le Nord, vers l’Arctique.
Je veux des réponses.

Je laisse mon rapport d’activités affiché sur l’écran central.
J’espère que l’un d’entre-vous le trouvera.

Les choses doivent être tirées au clair. Il y a trop d’ombre autour de la Clone Factory.
Si nous voulons survivre, il va falloir retrouver nos créateurs et les obliger à tout nous dire.

Je reviendrai.

A suivre…

© Cenwen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s