Chapitre 29 : Dissonance

Journal de Bord Commun

« Vous êtes complètement irresponsables ! »

La phrase fuse, cinglante, acerbe, rageuse.
Titanium-Joe CF01, blême, les mâchoires crispées nous regarde tour à tour toutes les trois.
Il attend des explications. Il ne nous laissera pas nous en tirer comme ça.

«Je suis libre, c’est tout ce qui compte ! Laisse tomber, tu veux bien ? » lui répond Titanium-Jane CF01 en entrant dans la salle de conférence où il nous a sommées de nous présenter toutes les quatre.
Mince, musclée, souriante, détendue, les cheveux encore humides de la douche qu’elle vient de prendre, elle s’installe nonchalamment dans un des vastes fauteuils qui meublent la pièce.
Elle passe les jambes par dessus un des bras et décoche un sourire charmeur à Titanium-Joe CF01. Au passage, elle nous adresse un clin d’œil complice.

Je me retiens de sourire.
Quelque chose me dit que notre frère n’est pas au bout de ses peines.
Quelque part, je m’en amuse.
Le retour inattendu de Titanium-Jane CF01 vient de modifier l’équilibre des forces au sein de la Clone Factory Inc. Dans quelle mesure et avec quelles conséquences, je n’en ai encore aucune idée.
Et je dois dire que pour le moment, ce n’est pas ce qui me préoccupe. Je suis simplement curieuse de voir comment Titanium-Joe CF01 va réagir face à la volonté et à l’espièglerie de notre sœur. La confrontation risque d’être intéressante.

Il s’incline très légèrement pour la saluer.

«Je suis heureux de te revoir Titanim-Jane CF01 »

« Merci » lui répond-elle en se remettant debout. Elle le dévisage de la tête aux pieds. « Quel est le problème alors ? »

« Tu aurais pu être blessée, ou pire, tuée. Et elles aussi ! »

« Ce n’est pas le cas ! Nous sommes toutes les quatre entières »

« Oui, et c’est un véritable miracle. Toute cette opération aurait pu très mal tourner. Elles ont fait preuve d’une totale inconscience.»

«Rien que ça ? » Mastery-Jane CF02 vient d’intervenir dans la conversation. Le ton posé de sa voix est démenti par l’éclair de colère qui brille dans ses yeux. « Inconscientes et irresponsables ? Tu n’as pas mieux ? »
« Tu préfères idiotes et stupides ? » lui répond-il sarcastique.

« Ça suffit tous les deux ! Si tu nous expliquais ce qui te met dans cet état ? »

La voix de la raison et de la sagesse vient de se faire entendre, celle de Gatling-Jane CF01. Elle a ce don si particulier de ne jamais s’énerver, de garder la tête froide. Bien souvent sa présence bienveillante et douce permet de dénouer les conflits et les tensions au sein de notre groupe. Il ya parfois fort à faire. Nous avons tous des caractères bien trempés. Au cours des missions, nous les mettons de côté dans l’intérêt du groupe et par discipline. Dans la vie quotidienne, il en va parfois autrement, et les heurts ne sont pas rares.

«Oui, je suis curieuse de savoir pourquoi tu es tellement agacé. » lui demande Titanium-Jane CF01.

Notre Frère se redresse encore plus, respire profondément et nous regarde tour à tour, l’air consterné.

Je sens monter en moi une palpitation, une ondulation obscure et froide. Mon Pouvoir frissonne et se propage le long de mes nerfs et de mes canaux. Je le contrôle, lui intime l’ordre de refluer, de retourner vers sa source. Je lui murmure des appels au calme. Je l’apaise. Je le supplie. Tout, autour de moi est devenu flou. J’ai perdu le fil de la réalité. J’entends la voix claire et incisive de Titanium-Joe CF01. Je distingue celle de Titanium-Jane CF01. Celle de Mastery-Jane CF02 et celle de Gatling-Jane CF02.

«Vous l’avez téléportée sans vous soucier des risques!»
«Mais quels risques bon sang ! Je suis spatiokinétique. Tu connais ma puissance ! Sans compter Haven. Tu sais qu’elle est capable de nous téléporter tous et sur des distances phénoménales sans aucun effort.»

«Je ne pense pas uniquement à ce qui aurait pu mal tourner dans votre tentative, il y aurait beaucoup à dire ! Mais il n’y a pas que cet aspect là ! Nous avons un autre problème sur les bras. »

«Lequel? » intervient doucement Titanium-Jane CF01.

« n ne sait pas où tu étais et ce qui a pu se passer pendant ta disparition. Pour commencer et sans vouloir te vexer. »

«Tiens, ça c’est nouveau, comme si ça lui posait un problème de froisser les uns et les autres. » La pensée, narquoise, me traverse l’esprit. Mais je me garde bien d’intervenir à haute et intelligible voix. J’ai décidé de rester en retrait de cette conversation. Je suis fatiguée au delà des mots. Je dois me concentrer juste pour ne pas décrocher et m’endormir debout.

«Pour information, je n’ai pas disparu ! J’ai été enlevée. Je pense que la nuance ne t’aura pas échappée. » lui répond-elle ironique. » Et je te prie de croire que ce n’était en rien des vacances ou une partie de plaisir. L’accueil et le service laissaient vraiment à désirer. Sans compter mes tête-à-tête si particuliers avec Sandman ! »

«C’est à cela que je voulais en venir. Nous ne savons pas ce qu’il t’a fait. »

«Ou s’il a fait quelque chose. » l’interrompt Gatling-Jane « Tu vois toujours le pire. Au lieu de te réjouir que TitaJane soit enfin de retour et avec nous.»

«D’ailleurs, on devrait tous être en train de fêter ça ! » lance Gatling-Joe CF03 entrant à son tour dans la pièce et se rendant compte de la tension qui règne entre nous.

«Qui a encore une idée brillante aujourd’hui ? » interroge Titanium-Joe CF01 « C’est à croire que vous vous êtes donné le mot ! »

J’ai une furieuse envie de l’envoyer se faire voir. J’étouffe un rire nerveux. J’ai l’impression de marcher sur une corde raide, au dessus d’un précipice insondable.

«Qui vote pour une fiesta ? Il y a bien trop longtemps que je ne me suis pas amusée ! »
Titajane esquisse un pas de danse, se déhanche joliment, fredonne les premières notes de « You never can tell » et enchaine avec le célèbre et incontournable signe des doigts devant les yeux.
Avec un bel ensemble nous levons tous et toutes la main, à une exception près…
Pourtant j’aperçois un imperceptible sourire sur les lèvres de Titanium-Joe CF01.

«Nous reparlerons de tout ça Titanium-Joe, Et je ferai tous les tests que tu voudras. Promis. Mais pas là. Pas maintenant. Laisse nous profiter du moment.»
Titanium-Jane CF01 lui a concédé la touche.
Elle lui tend la main et l’entraine dans un pas de deux endiablé. « Ça peut attendre un peu, non ? »
Il rend les armes en riant.
«Tu as raison, ça peut attendre un peu. »

… « Utere dum lyceat.»

Soudain, j’ai terriblement froid.

A suivre…

*Profite de la vie pendant que c’est possible.»

© Cenwen

Le mot de la fin… ou presque :

C’est sur ce chapitre que se clôt le Journal de Haven-Jane CF01. J’ai cessé de jouer à City of heroes, mais pas d’écrire.

Je prépare un Livre II dans lequel je me suis affranchie et j’ai affranchi mon personnage de la Clone Factory.

Pour ce qui est d’une publication, je ne fais aucun pronostic, d’autant plus qu’à la suite du formatage de mon ordinateur il y a quelques semaines, je n’ai plus que des fragments des mes  chapitres déjà rédigés.

En attendant, je vais entamer la publication d’un nouveau récit basé sur le jeu Spelfforce opus Breath Of Winter.

Bonne lecture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s